Naître ou être écrivain

Publié le par Elisabeth Righini

J'ai longtemps cru qu'une force intersidérale permettait l'invention. Je ne cite rien ;). Mis à part la grammaire, l'orthographe, la stylistique utiles ; il y a cet élan à captiver le lecteur. Qu'en dire ??? Il y a du Génie, des belles plumes, oui et non. Élitisme vs art populaire, oui et non. On retient souvent la manière de faire et l'on peut reconnaître la signature d'auteurs tels que Baudelaire, Racine, Gide, Boris Vian, Balzac, Zola, Prévert. L'invention, c'est de la pratique et de la patience et des cours ;). Perso, suite à des leçons, j'ai abandonné les adverbes que j'utilisais pour me faciliter la tâche. A raison d'un adverbe par phrase, c'était d'un lourd !!! On peut dire "Il marchait doucement", c'est neutre, clair et précis. On peut aussi dire "Il marchait à pas feutrés". Quelle sensible, je vois immédiatement un petit monde bucolique, des champs. "Il marchait sur des œufs". En lisant cette phrase, je ne vois plus que la situation, mot pour mot. C'est rigolo. On peut enfin dire "Il marchait sans vraiment mettre son pied par terre si bien que ses pas ressemblaient à ceux du funambule du cirque "Pinocchio". Chaque phrase a son effet, chaque phrase pourrait rejoindre une catégorie : dans l'ordre "roman policier", roman sentimental, roman avec un + humoristique, roman historique. Je n'aime pas classer des textes dans des genres. Cela permet de hiérarchiser les productions écrites, certes. Mais un texte peut jongler avec les genres, n'est-ce pas ? (je fais une RÉPÉTITION sur le mot GENRE, le lecteur va abandonner ;))) "Genre". Ce classement est personnel. Pour conclure, j'ai pris quelques minutes à rédiger ces exemples car je ne crois pas qu'il y ait de bonnes ou mauvaises techniques (attention on respecte tout de même la langue française, la syntaxe ; enfin sauf si il y a un but). La question reste-t-elle en suspend pour vous ? Naître ou être écrivain ? Peut-t-on tout se permettre ? A débattre... Y a (familier) dans chaque texte le thème ou propos qui tient à cœur + la manière dont on en parle + ne jamais s'égarer dans son parti-pris et ce que l'on veut partager.

Publié dans newsletter

Commenter cet article