Carpe Diem

Publié le par Elisabeth Righini

CARPE DIEM

Lève-toi vite de ce vieux lit pouilleux

Pour te diriger vers d’autres lieux

Enfile ton sac à dos : qu’il soit bondé

Puisque tu pars dans l’aventure les yeux fermés.

Bouge ton cul, réagis ; espèce d’endormie

Ouvre tes yeux ; vieille loque toute pourrie

Il y a plein de choses à découvrir, encore !

Il y a plusieurs choses à goûter, alors !

Veux-tu finir là plus que mort à l’avenir

Te fous pas de notre gueule ; tu vas périr

Ça se fait pas chéri d’être à coté de la plaque

Ça me démange, je vais te mettre une claque.

Émerge clairement de toutes tes illusions

Vivre, ce n’est pas penser, rêver, avoir des visions

Qui laissent miroiter un semblant d’existence

On ne vit pas dans une tête ou dans des stances.

Publié dans poésies

Commenter cet article

Elisabeth 12/06/2016 13:50

De l'auto-motivation !