Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le suicide

Publié le par Elisabeth Righini

Bonjour à tous,

 

Petit compte-rendu du jour....

j'ai relu mes poèmes et toutes mes nouvelles, et ça meurt, et ça se suicide, ça se drogue, ça tue, bon bah voilà, c'est orienté vers une violence.

Y'a pas mort d'homme ! :)))))) 

Je crois que je pourrais essayer de rédiger des histoires d'amour comme dans les Harlequin. Et après...... je crois que c'est pas simple de dire le bonheur, que pour dire le bonheur.

DONC : le Suicide ici

http://elisabeth.righini.over-blog.com/2016/09/alacazou.html

Donc un nouveau challenge pour moi : écrire ma première histoire d'ammmmouuuurrrrrrrrrrr !

A suivre

 

Publié dans newsletter

Partager cet article

Repost 0

Une saison en Enfer

Publié le par Elisabeth Righini

UNE SAISON EN ENFER

Ma tête se demande aujourd’hui, tous les jours
Durant les laps de temps, les moments de répits
Bref, je me rends compte, à chaque instant de ma vie
Lequel de mes ennemis va me cuire au four.

J’aperçois l’ennui au détour de ce chemin
Adversaire décuplant mon envie de rien
Cercle vicieux : je m’ennuie et l’ennui m’étouffe
Plus je m’ennuie, moins je désire : ça me bouffe.

La culpabilité surgit dans le sentier
C’est uniquement de ma faute si elle vient
Suggérant subrepticement un flot d’idées
Qui submerge mon esprit accablé de larcins.

Soudain le Passé s’immisce dans la réunion
Empruntant des chemins tortueux, dissimulés
Le Passé tortureur suscite des regrets
Tuant à chaque ancienne agréable sensation.

Je rêve un rêve, une envie, à chaque seconde :
M’éclater, mourir ; c’est confus. Mes désirs abondent
Cependant, mon corps, ma tête sont tout en paradoxe
Le Rien, l’inanité sont mes deux sacerdoces

J’imagine que là, on ne me comprend plus
Peut-être, sur le trajet, je me suis perdu.

Publié dans poésies

Partager cet article

Repost 0

Citation de MOI ;)) sur l'amour

Publié le par Elisabeth Righini

Citation de MOI ;)) sur l'amour

Bonsoir,

Juste là ce soir, je repense à un thème abstrait : l'amour.  Cela me fait pas mal penser. C'est le cas de le dire ! D'autant plus que je ne le comprends pas toujours. Aléatoire, violent, passion, bénéfique, mortifère ; enfin voilà ça peut donner des bombes à retardement cte chose ;))).

Donc j'ai écrit cette petite phrase, 2 lignes. J'ai résumé le sentiment dans des goûts. N'oublions pas qu'il est si agréable parfois.

Miam l'amour !!!

"L'amour est dur et alvéolé. Doux comme une plume. Léger comme un ongle. Aussi amer que l’huile de foie de morue. Plus acidulé que les agrumes", ©2017, Elisabeth Righini

 

Publié dans Coup de coeur, Newsletter

Partager cet article

Repost 0

Liens utiles

Publié le par Elisabeth Righini

Chers lecteurs,

Vous trouverez ci-dessous quelques liens de sites Internet intéressants. Vous pourrez  vous informer sur l'actualité, lire en ligne (ce qui est accessible), apprendre la poésie, faire connaissance avec les vers et faire des recherches ou bien vous divertir.

Bonne visite.

 

Publié dans Référence

Partager cet article

Repost 0

En mode citation

Publié le par Elisabeth Righini

Bonjour,

Je pense à vous... hahaha. Et pour info, je suis en mode citation. A voir dans mes coups de coeur. C'est fou, mais des petit mots, des formules me stoppent souvent. J'ai envie de partager cela. Bonne lecture et réflexion éventuellement. Au plaisir de partager !

Publié dans Coup de coeur, Newsletter

Partager cet article

Repost 0

Citation de Beksinski

Publié le par Elisabeth Righini

Bonjour à tous,

J'adore les tableaux de Beksinski. J'en avais déjà parlé. En consultant un livre sur ces oeuvres, j'ai noté quelques phrases. Cela me fait cogiter :

" Ainsi c'est contraint et forcé que je confie ces quelques réflexions sur mon travail car je doute de leur utilité. Comme je doute de l'utilité de tout ce que je fais".

Publié dans Coup de coeur, newsletter

Partager cet article

Repost 0

LE TRAVAIL, c'est la santé

Publié le par Elisabeth Righini

Voici un nouveau coup de cœur. Je relis un livre, car je ne me souviens plus de la fin. Cela m'arrive souvent !!!! Et une phrase m'a stoppé. J'ai relu deux fois. J'ai envie de la noter ici. J'espère que ça retiendra votre attention. On est dans le réel. C'est tellement bien dit. Voici :

" Toute l'année, les animaux trimèrent comme des esclaves, mais leur travail les rendait heureux. Ils ne rechignaient ni à la peine ni au sacrifice, sachant bien que, de tout le mal qu'ils se donnaient, eux-mêmes recueilleraient les fruits, ou à défaut leur descendance".

A méditer ;)

Le TRAVAIL, c'est la santé - HENRI SALVADOR

Publié dans Coup de coeur, Newsletter

Partager cet article

Repost 0

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre de Elisabeth Righini est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.